Guinée : « Mon fils a été tué par balle » déclare le père d’Alpha Oumar Barry

Conakry- Dans un entretien qu’il nous a accordé mardi, 13 février 2018 Kalidou Barry le père du jeune Alpha Oumar Barry, tué sur la route ‘’le Prince’’ lundi dernier au niveau de Hamdallaye lors de la manifestation des élèves contre l’absence des enseignants dans les classes suite à une grève déclenchée lundi, 12 février par une frange de syndicat de l’éducation. Le père de la victime déclare  que son fils a été tué par balle par les gendarmes.

«  Mon fils fait le taxi-moto. Il a pris une femme sur sa moto à Kakimbo, ils sont venus jusqu’à Hamdallaye pour déposer cette femme, quand sa passagère  est descendu qu’on lui a tiré au niveau du tronc, il est tombé sur la moto. Ses collègues conducteurs de taxi-moto qui  voulaient l’envoyer à l’hôpital, ont été empêchés par les tires « Rafale » nourries  des gendarmes. Mon on fils a rendu l’âme sur les lieux sans aucune aide » explique Kalidou Barry.

Pour récupérer le corps de son enfant à la morgue de l’hôpital Donka, il a fallu l’autorisation des gendarmes. «  Je suis venu à la morgue pour voir son corps et j’ai demandé au Docteur qu’est-ce qu’il faut faire pour récupérer le corps, le Docteur m’a dit de laisser mon numéro, qu’après il va m’appeler quand les gendarmes vont donner l’autorisation » fulmine  le père  Alpha Oumar.

Au moment où nous mettons ce papier en ligne, le corps de la victime est toujours à la morgue de Donka.

 

Hassane Housseïne

Tél : 664-20-65-20 / 655-37-97-35 / 621-22-27-62 / 631-20-65-20

Be the first to comment on "Guinée : « Mon fils a été tué par balle » déclare le père d’Alpha Oumar Barry"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*