Guinée : La section syndicale du Ministère du Plan et de la Coopération Internationale exige une meilleure condition de vie de ses travailleurs  

La section syndicale de la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG) du Ministère du Plan et de la Coopération Internationale a présenté jeudi, 18 janvier 2018   son mémorandum l’occasion de l’assemblée général des travailleurs et travailleuses du dit département.

Ce mémorandum comporte  des préoccupations des travailleurs à savoir : la pérennisation des acquis du département, la valorisation des ressources humaines existantes,  la prise en charge de la consommation en carburant des deux 2 bus et leurs entretiens, la fonction des cadres du département, la rénovation du bâtiment du plan et celui de la coopération  et la discrimination des cadres pour les missions et séminaires à l’extérieur du pays.

Pour le secrétaire général de cette section, Mohamed Sidibé, depuis la nomination et la reprise de fonction de madame la ministre du plan et de la coopération en janvier 2016, force est de reconnaître que le département se caractérise dans sa gestion par des insuffisances notoires tant sur le social administratif que financier

‘’Il faut mentionne avec insistance que madame la ministre a un a mépris total vis à vis du syndicat et de l’ensemble des travailleurs. A titre illustratif, il vous souviendra que le bureau de la section syndical a menée plusieurs démarches auprès du ministre non seulement pour le bon fonctionnement de notre département’’ a indiqué Mohamed Sidibé.

Les travailleurs du ministère du plan et de la coopération internationale, constante un disfonctionnement sans précédent à titre illustratif, on peut citer entre autres, l’emprise totale sur les attributions des directions techniques et service rattaché par le cabinet.

Hawa Diaouné