Guinée/Media : Le directeur de la Radio Continental FM à Alpha Condé

Lors du déjeuner de presse organisé le 5 janvier 2018 à Sekhoutoureya, le Président de la République avait cité des émissions interactives qui manquent d’après lui de professionnalisme et de patriotisme. Parmi ces émissions incriminées, figure Gbountougny de la radio Continental FM.

Joint au téléphone ce samedi, 06 janvier 2018 par Mosaiqueguinee.com, le Directeur de la Radio Continentale FM et animateur principal de cette émission, dit ne pas être surpris par cette sortie médiatique du Président de la République contre cette émission vedette de sa radio.

«Après le déjeuner, quelqu’un m’avait approché pour me dire que nos noms sont encore apparus. Je lui ai dit que cela ne m’étonne pas, car ce n’est pas une première », a réagi  Damba Lamine, animateur principal de l’émission Gbountougny sur Continental FM. Il ajoute que cette attaque du Président ne vise qu’à ternir leur image.

Sur la même lancée et en rejetant ces propos du Président de la République contre leur manière de travailler, Damba Lamine estime que sa radio travaille de façon professionnelle.

« Le Président ne peut pas dire que les animateurs de ces deux (2) émissions (Gbountoungny et les GG) manquent de professionnalisme et de patriotisme pendant que nous avons l’habitude de traiter les informations comme les autres le font. Ce qu’il a dit, c’est le contraire que les animateurs des Grandes Gueules et de Gbountoungny sont en train de faire, car nous équilibrons les informations et donnons la parole sans aucune distinction », s’est défendu Damba Lamine, animateur principal de l’émission Gbountougny.

Il faut rappeler que depuis quelques mois, les relations entre le Président de la République et la presse guinéenne sont exécrables. Tout est parti d’une folle rumeur annonçant la mort supposée du Président de la République qui s’était répandue dans la cité comme une traînée de poudre.

Mosaique

Be the first to comment on "Guinée/Media : Le directeur de la Radio Continental FM à Alpha Condé"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*