Guinée : Une nouvelle loi anti-corruption axée sur huit points présentées à Conakry par l’ANLC)   

L’Agence Nationale de Lutte Contre la Corruption (ANLC) a organisé une conférence jeudi, 07 décembre 2017, à la maison de la presse en vue de présenter une nouvelle loi anti-corruption.

Dans son intervention, le chef du bureau de réception des plaintes d’ANLC, Morydine Diané, a indiqué que l’agence est venue pour présenter la nouvelle loi de la République de Guinée qui doit permettre désormais de lutter contre la corruption en Guinée.

‘’Cette loi, s’articule sur huit chapitres notamment le chapitre 1 qui traite les dispositions générale de la loi, elle est composée de six sections, la première section va de l’article 1à 5, la deuxième section aussi va de l’article 6 à 8 et la troisième section c’est l’article 9, section 4 article 10, section 5 article 11, section 6 article 12 à l’article 15 » a clarifié M. Diané.

Il a ensuite fait savoir que le quatrième chapitre de la loi traite la transparence dans la gestion des sociétés publiques et privées.

Selon le chef du bureau de réception des plaintes d’ANLC, Morydine Diané, le chapitre 5 traites de la procédure en matière de lutte contre la corruption, le sixième chapitres traitera de la coopération Internationale.

‘‘Le septième chapitres qui traite l’organe chargé de lutte contre la corruption et le chapitre 8 qui traite les dispositions finales en son article 156 », a dit Morydine Diané.

Il a par ailleurs conclu que la loi anti-corruption est un outil important pour la Guinée et elle a été mise en chantier depuis 2005 et c’est en 2017 que la dernière monture a été adoptée par l’assemblée nationale.

Hawa   Diaouné

Be the first to comment on "Guinée : Une nouvelle loi anti-corruption axée sur huit points présentées à Conakry par l’ANLC)   "

Leave a comment

Your email address will not be published.


*