Guinée/46èmes assisses de l’UPF : Des doutes planent sur la gestion des fonds alloués à l’organisation

Les 46emes assises de l’Union de la Presse Francophone (UPF) à Conakry des voix s’élèvent pour dénoncer la gestion opaque des fonds alloués à l’organisation.

Deux semaines après la clôture des 46èmes assises de l’UPF, tenues du 20 au 25 novembre à Conakry, des voix s’élèvent parmi les participants et membres de l’UPF/Guinée pour dénoncer la gestion des fonds alloués au comité local pour l’organisation de cette rencontre à dimension mondiale.

Ces voix protestent contre la manière dont les participants guinéens à ces assises ont été traités par la section localedirigée par M. Ibrahima Koné. Et surtout on s’interroge sur la destination des fonds collectés par l’UPF/Guinée auprès des institutions et personnes de bonne volonté, qui se chiffrent à des dizaines de millions de francs guinéens.

Y a-t-il eu de détournement de fonds dans cette affaire ?La question fait couler beaucoup d’encres et de salives dans le milieu de la presse.

La situation crée le doute et la méfiance au sein de la section guinéenne de l’UPF. Ce qui fait d’ailleurs le plus grand étonné, c’est qu’il n’y a aucune communication claire par rapport au traitement des participants guinéens aux 46èmes assises de l’UPF à Conakry.

A suivre…

Kitaba Sanoh

Be the first to comment on "Guinée/46èmes assisses de l’UPF : Des doutes planent sur la gestion des fonds alloués à l’organisation"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*