Guinée : Le HCDH fait un don de plus de 400.000 ouvrages sur les droits de l’homme au Ministère de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté.

Le bureau du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH) en Guinée vient d’offrir 400.250 ouvrages sur les questions des droits de l’homme au ministère de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté. La cérémonie de remise a eu lieu ce mercredi, 13 septembre 2017 dans les locaux dudit ministère en présence des représentants des deux parties (Ministère de l’unité nationale et HCDH) et celui de l’UNESCO.

Dans son intervention, le représentant du HCDH en Guinée, Louis Marie Bouaka souligne que si la Guinée est engagée dans un processus de démocratisation et de consolidation de l’Etat de droit, une telle tache ne peut avoir tous son sens si elle dispose de tous les moyens et toutes les ressources nécessaires pour remplir ses obligations en matière de promotion et de protection de droit de l’homme.

Selon lui, cela suppose que les gouvernants devraient disposer  de capacités pour faire connaître et informer convenablement les gouvernés de leurs droits fondamentaux et surtout de pouvoir créer des conditions favorables de leurs jouissances.  « Monsieur le Ministère, à l’occasion de la célébration de son 100ième anniversaire de la déclaration universel des droits de l’homme en 2008, l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Monsieur Ban ki-moon disait que nous avons le devoir de veuillez à ce que ces droits deviennent une réalité vivante. Qu’ils soient connus, compris et exercés par tous et en tout lieu » a rappelé Louis Marie Bouaka.

Donc pour le HCDH, ce geste est une manière d’offrir à la Guinée d’opportunité d’avoir accès aux instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme et à d’autres informations sur les droits au quotidien.

En réponse, le ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Khalifa Gassama Diaby a, au nom du chef de l’Etat et du gouvernement remercié le HCDH pour cette quantité importante d’ouvrages. Il dira en suite que les droits de l’homme doivent êtres connus dans l’intérêt de tous et ils doivent êtres compris pour assurer à tout un chacun qu’on ne défend pas les droits des uns contre ceux des autres. « Les 400.250 ouvrages appartiennent à tous les guinéens, c’est-à-dire à l’administration publique, aux étudiants, aux élèves et à la société civile… » a conclut le ministre Khalifa Gassama Diaby.

Hassane Housseïne

Tél : 664-20-65-20/655-37-97-35