Guinée : Panique à Nzérékoré  suite à l’assassinat d’un taximètre   

L’assassinat d’un taximètre dans la nuit du vendredi, 11 au samedi, 12 aout 2017 a donné naissance à un mouvement de panique dans la cité de Nzérékoré.

Et puisque, les taximètres ont toujours été les cibles, ce samedi, la corporation professionnelle n’a pas fait défaut. Elle a fait une puissante mobilisation dans la préfecture.

Après cette mobilisation, ces taximètres sont vénus demandés à l’autorité préfectorale leur sécurité.

Le préfet de Nzérékoré Aboubacar M’Pop Camara a convoité une réunion de concertation le lundi, 14 aout 2017 avec tous les acteurs concertnés.

Ce qui n’épargne pas les remous entre manifestants et forces de l’ordre.

Il y a pratiquement  quatre ans que la ville de Nzérékoré est caractérisée par une instabilité sociale à travers des assassinats dont la fréquence concerne les taximètres.

A préciser que 2017 a enregistré  22 cas d’assassinats des taximètres dans la commune urbaine.

Morus Haba