Forum Guinéo-Ivoirien : Quand la montagne accouche d’une sourie !

Organisé les 12 et 13 juillet 2017 à  Conakry, le Forum-Guinéo-Ivoirien a connu un échec patent sur toute la ligne. En effet, sans cependant exagéré, ledit forum est loin d’être un événement  réussi et crédible aux yeux de  la plupart des chefs d’entreprises de notre pays, et qui sont des vrais décideurs du Patronat Guinéen. Pis, l’organisation de cette rencontre est un non  événement pour les Employeurs  de Guinée. Pour la simple raison que les gens qui se sont autoproclamés comme étant les organisateurs n’étaient pas du tout représentatifs  non seulement mais ils font partie des personnes qui encouragent l’esprit de division et de confusion au sein du patronat Guinéen à travers les actes qu’ils posent à chaque occasion.

Pour ceux qui ne le savent pas, cette  rencontre des employeurs  de Guinée et ceux de la Côte Ivoire avait pour objectif de rassembler le secteur privé des deux pays afin de permettre à ces pays respectifs de faire des échanges d’expertises dans divers domaines notamment, celui  agricole, commercial et industriel  sur l’ initiative de l’Ambassade de la Côte d’Ivoire en Guinée en rapport avec son  frère El Hadj Mohamed Habib Hann, président du Conseil National du Patronat Guinéen (CNP-Guinée), élu par la majorité  des Fédérations Patronales membres de cette organisation afin d’hisser au plus haut niveau le patronat de Guinée. Donc le constat était vraiment amer de voir le  nommé Kaba Guiter et Sékou Cissé  entouré par   un groupe restreint de soi-disant employeurs prendre part à un  Forum qu’il n’ont même pas initié  pour donner l’impression aux étrangers Ivoiriens que le Patronat de guinée  se résume seulement à six Fédérations tout en feignant d’ignorer    toutes les autres Fédérations  importantes et  voire même  indispensables dans la vie et l’avenir du secteur privé de notre pays.

Quelle énorme perte et  quelle honte nationale pour la Guinée en présence des grands hommes du poumon économique Ivoirien. Une grande opportunité ratée que les Organisations Patronales de Guinée   pouvaient bénéficier en matière d’expertise et technique  si toutefois  la largesse d’esprit acceptait de rassembler tous les Employeurs autour de la table pour mieux discuter et échanger d’avantage sur tous les problèmes liés  aux  meilleurs investissements non seulement mais également les problèmes qui assaillent ce secteur privé guinéen qui se cherche encore,  tout  au long de ce Forum. Mais malheureusement, au lieu de cela, nous avons plutôt assisté à une simple Comédie audit événement. En plus, l’absence remarquable de  tous les Employeurs responsables et respectueux, a été qualifiée par un bon nombre d’observateurs comme étant un hold-up et détournement de projet  initié par les vrais décideurs du Patronat légitime de Guinée. Le projet détourné dans la main des ayants droits, allait être  d’une grande importance pour le secteur Privé-Guinéen si toutes les  conditions étaient réunies pour la réussite de ce Forum Guinée-Ivoirien.

Il faut aussi ajouter, que cette mascarade organisée par des mains noires  a même provoqué la colère  des Structures Patronales Comme l’APAG-Guinée et tant d’autres. A cela s’ajoute l’absence totale de  la plupart des Fédérations  Patronales importantes comme les Fédérations Patronales  des Miniers, la Fédération patronale de l’ordre des Avocats, la Fédération  Patronale de l’ordre des Huissiers  de Guinée, la Fédération des Assurances, l’Union Nationale des Femmes Commerçantes de Guinée etc. Ce qui prouverait à suffisance que rien n’a été dit, rien n’a été fait comme  chose essentielle au niveau de ce Forum.  Comme pour dire, qu’il ne reste  plus qu’à reprendre à zéro ledit forum. Surtout, lors qu’il ressort que la signature même du ¨Protocole  d’accord entre les Employeurs de Guinée et ceux de la Côte d’Ivoire n’a pas été fait. Ce qui reviendrait à dire qu’on doit rendre à César ce qui l’appartient. C’est pour dire donc à ceux qui essayent de prendre le CNP-Guinée en Otage de le laisser dans les mains des  Fédérations Patronales qui ont déjà fait leur choix depuis  la tenue du Congrès du 10 Décembre 2016 où le président  El Hadj Habib Hann avait été élu  à  l’unanimité par les Fédérations Patronales du CNP-Guinée.

Nous y reviendrons …

Ibrahima Kalil Sylla

 

Be the first to comment on "Forum Guinéo-Ivoirien : Quand la montagne accouche d’une sourie !"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*