Financement du PNDES : Une mission du Fonds Monétaire International en Guinée

Annoncée lors de la Réunion de Cabinet conjointe entre le Ministère de l’Economie et des Finances et celui du Budget le Lundi 8 Mai dernier, la Mission du Fonds Monétaire International est arrivée à Conakry. Elle a entamé ce Mardi 16 Mai 2017 sa série de réunions prévues avec le pool économique du gouvernement.

Cette première séance de travail a été présidée par le Ministre du Budget entouré des hauts cadres du Ministère de l’Economie et des Finances, du Ministère du Plan et de la Coopération Internationale ainsi que de la Banque Centrale de la République de Guinée.

L’objectif de cette mission qui répond aux souhaits exprimés par la délégation guinéenne aux Réunions de Printemps d’Avril dernier à Washington est de préparer le terrain pour les discussions à venir pour un nouveau programme avec la Guinée. Il s’agit en clair d’écouter et de comprendre les politiques économiques (politique budgétaire, politique monétaire, politique de change et réformes structurelles) envisagées et/ou sur lesquelles le gouvernement est en train de travailler afin d’accéder à un programme qui puisse prendre en compte ses priorités et qui sera soutenu par le FMI.

En plantant le décor de cette première réunion technique, le Ministre du Budget a, tout d’abord, remercié le FMI pour son accord à entamer les négociations pour aller vers un nouveau programme de développement en Guinée. Deux soucis majeurs animent les autorités guinéennes. Il s’agit selon Docteur Mohamed Lamine Doumbouya, d’une part, des appuis budgétaires inscrits au budget 2017 et dont les décaissements dépendent de la signature d’un programme avec le FMI et, d’autre part, du confort dont les autorités guinéennes ont besoin pour mobiliser les bailleurs de fonds pour le financement du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES).

Ce PNDES a été validé par le Conseil des Ministres et devrait être adopté cette semaine par l’Assemblée Nationale. Il devra être financé d’une part par l’Etat guinéen et de l’autre par les partenaires techniques et financiers d’où cette précision du Ministre Doumbouya : « Il est important pour nous d’aller à la rencontre des partenaires au développement avec un programme donc c’est ce qui explique la contrainte à laquelle nous sommes soumis et nous souhaiterions la partager avec cette délégation du FMI ».

A date, sur 89 questions adressées à la Guinée en prélude à cette visite technique du FMI, 88 ont été répondues et mises à disposition par la Cellule Technique de Suivi des Programmes. Une question attend des clarifications de la mission du FMI, afin d’y apporter des réponses idoines. Et le Ministre du Budget assure que les Ministères économiques du gouvernement guinéen restent disponibles à travailler en toute transparence avec les experts du Fonds Monétaire International et à mettre à leur disposition toute la documentation utile pour que très rapidement la Guinée puisse aller vers ce nouveau programme. Cette mission est une occasion d’établir des rapports de collaboration et de confiance complète pour soutenir le dossier de la Guinée et faciliter cet accompagnement.

Ce séjour de travail de dix jours sera aussi l’occasion de porter un regard sur le développement récent de la situation économique et financière et mettre à jour le cadrage macroéconomique sur la base de ce que propose la Guinée comme politique économique. Outre les rencontres de travail prévues avec les Ministères économiques, la mission du FMI s’entretiendra aussi avec la BCRG et la CTSP avant de faire son rapport.

Lu sur http://gouvernement.gov.gn/

 

Be the first to comment on "Financement du PNDES : Une mission du Fonds Monétaire International en Guinée"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*