Guinée : Sexualité en milieux Scolaires, NOBA Agency-Promotion s’engage pour la sensibilisation dans les écoles.

 Conscient de l’ampleur majeure de la sexualité dans les milieux Scolaires, la Grande Structure de Promotion « NOBA Agency-Promotion », a procédé  ce samedi, 13 mai 2017  à une campagne de sensibilisation sur la sexualité en milieux Scolaires  dans l’enceinte de l’école primaire de SANGOYAH AFRICOF. Un événement organisé sous le haut patronage du ministre de l’enseignement Pré-Universitaire, de l’éducation et de l’Alphabetisation, Ibrahima Kalil Konaté, plusieurs cadres et élèves de la plus parts des écoles de proximité ont pris part à cette cérémonie.

C’est pour lutter efficacement contre les taux de Grossesses et de vie débauches entre les jeunes filles et certains Professeurs très malintentionnés qui se servent de leurs élèves à cause des notes de cours. Cette  mauvaise pratique impacte négativement l’avenir de la plus part des filles aujourd’hui  et entrainant  d’ailleurs les  grossesses non désirées  au sein de la société guinéenne.

Dans son intervention, le Directeur Général de l’Agence de Promotion,NOBA Agency-Promotion et responsable à la Communication du CNP-Guinée (Conseil National du Patronat-Guinéen), Mamoudou NOBA  explique que c’est le ministère de l’enseignement  Pré-Universitaire, de l’éducation et de l’Alphabétisation sous le leadership de son Excellence M. Ibrahima Kalil Konaté qui  a décidé de lancer les campagnes de sensibilisation  pour lutter  très efficacement contre la sexualité dans les milieux Scolaires. « Donc  le ministre nous a confié ce projet pour qu’à partir de l’année prochaine NOBA Agency Promotion puisse procéder à des séries de sensibilisation au niveau de toutes les préfectures de la guinée et surtout à Conakry », a-t-il déclaré le Directeur de l’Agence.

Selon lui, cette sensibilisation vise les différentes écoles de notre pays. Parce qu’aujourd’hui que la plus part des professeurs d’écoles et d’universités font la cour à leur  élèves en profitant pour accorder  des notes  de cours. Et certains élèves aussi à leur tour font la même chose aux professeurs dans les établissements scolaires. Donc c’est pour lutter contre toutes ces mauvaises pratiques, que le  nouveau ministre s’est fixé objectif afin de contribuer à la qualification de notre système  éducatif avec les élèves et étudiantes qui méritent vraiment les notes attribuées par les encadreurs scolaires. C’est pour toutes ces raisons que le ministre a jugé nécessaire de lancer cette importante campagne sur la sexualité en milieux scolaires au sein de nos établissements scolaires.

Sur la question de savoir pourquoi c’est maintenant que  cette campagne est lancée, le Directeur de NOBA Agency-Promotion, Mamoudou NOBA, a  rappelé : « Ça fait  très longtemps  que ma structure de communication  a élaboré ce projet. Mais vous savez en guinée, vous pouvez avoir de très  bonnes initiatives mais sans avoir des personnes ressources pour leur concrétiser à bon escient. Malheureusement pour nous  d’ailleurs à l’époque, les ministres qui étaient là à l’époque n’ont pas du tout voulu soutenir  ce projet de sensibilisation. Donc  depuis l’arrivée seulement du ministre Ibrahima Kalil Konaté dit ‘’IKK’’, parce que lorsque qu’il était le Directeur Communale  de l’Education de Matoto, nous lui avons  fait  connaissance de ce projet. C’est  pourquoi quand il est devenu ministre de ce département de l’éducation, il nous a fait appel pour relancer le projet ».

De son côté, M. Bangoura Salif Kadiatou, président de la Commission Culturelle de l’école primaire de Sangoyah AfRICOF , a  souligné en ces propos. «  Je dirais que c’est une bonne initiative qui vient de commencer. Parce que procédé à la sensibilisation des filles aujourd’hui par rapport à la sexualité, c’est vraiment un acte à saluer et a apprécier. Généralement en guinée, les parents  ont la culture de  penser  que la  sexualité est un sujet Tabou. Alors que la sexualité n’est pas du tout un sujet Tabou, c’est  parce que tout simplement ont tendance à la mystifier. Si nous remarquons aujourd’hui, la plus part des jeunes filles tombent en grossesses non désirées  dans les écoles sans savoir même ce que veut dire la sexualité dans son vrai  sens réel », a-t-il souligne.

Avant de préciser : « Donc si on a  désormais  décidé  d’enseigner aux enfants  à cette notion de sexualité. Ils pourront éviter beaucoup de problèmes liés à ce niveau-là. Parce la sexualité dans les milieux Scolaires n’est pas du tout enseignée. Maintenant que le nouveau ministre de l’enseignement Pré-Universitaire,  de l’éducation et de l’Alphabétisation a procédé au lancement cette campagne sur la sexualité à Kindia. Cela nous va droit au cœur parce qu’avant on n’osait pas parler de la sexualité dans les écoles sans que les enfants ne fuient. Donc désormais avec cette campagne de sensibilisation, les enfants sauraient comment se tenir sans avoir des problèmes », a-t-il conclu.

A noter que cette campagne de sensibilisation s’est terminée par la prestation de plusieurs artistes Guinéens de renommer  nationale.

I K Sylla