LDC: « Je doute sur la mentalité de mes joueurs et celle de l’arbitre » déclare Victor Zvunka.

Le Horoya Athletic club de Matam doit jouer demain dimanche 19 mars 2017 face à l’union sportive de Tunis. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du match retour des 16e de finale de la ligue africaine des champions.

En prélude à ce match, l’entraineur de Horoya, Victor Zvunka a animé un point de presse ce samedi, 18 2017 au siège de la fédération guinéenne de football, à Kaloum. Après sa défaite de 3-1 à la manche aller contre l’Espérance de Tunis en Tunisie, le Horoya doit affronter les tunisiens pour le match retour. Pour se qualifier, le champion de Guinée doit marquer 2-0, sans pour autant encaisser.

Selon Victor Zvunka le coach du représentant en ligue LDC, sa formation est prête pour gagner et se qualifier pour les phases de poule de la ligue africaine des champions. « Depuis notre arrivée de la Tunisie le mardi, nous sommes dans la préparation, on n’a un peu travaillé les conditions physiques. Par rapport au match qu’on a ajouté en aller et la vidéo que j’ai regardée, il y’a eu beaucoup des erreurs qu’on pourrait éviter les buts qu’on a pris et on aurait pu être beaucoup concentré, mais c’est le football, il faut faire des erreurs pour marquer des buts. Nous, nous avons bien marqué de but sur une erreur de leur part. Et pour ce match retour, nous allons tout mettre sur le plan technique et tactique. Nous avons bien travaillé cette semaine pour qu’on évite de refaire certaines erreurs, mais aussi causer beaucoup de problèmes à l’adversaire. Aujourd’hui, ce qui est important, c’est de gagner comme ce qu’on a fait contre l’US Gorée. C’est à dire on doit marquer 2 buts pas 1, pour se qualifier », affirme le français.

Malgré le souhait concernant la qualification de son club, Victor Zvunka a le doute sur l’arbitrage et sur la mentalité de ses joueurs et l’efficacité de son adversaire. « La clé du match, je pense que c’est l’arbitrage, ça sera très important. Et puis après, le mental de mes joueurs. Mais surtout il faut beaucoup faire attention à l’adversaire qui est très dangereux. Mais je pense que quand l’arbitre donne le coup d’envoi, on le saura comment les choses vont se passer, parce que le combat ça sera entre les deux équipes. Il n’y a pas d’autres choses dans ça, seule la mentalité et la condition physique des joueurs, qui vont faire la différence entre les deux équipes. Donc si mes joueurs sont dans les conditions normales, ils ont la volonté de gagner ensemble, je ne vois pas quelque chose qui peut les empêcher à n’est pas à se qualifier », a conclu l’entraineur Victor Zvunka.

A noter que malgré l’instance de la cellule de communication de la fédération guinéenne de football, l’entraineur tunisien n’a pas accepté d’assister à la conférence d’avant match. Quant à la rencontre, elle est prévue au stade du 28 septembre à 17 heures temps universel.

M. KABA 655326966

Be the first to comment on "LDC: « Je doute sur la mentalité de mes joueurs et celle de l’arbitre » déclare Victor Zvunka."

Leave a comment

Your email address will not be published.


*