Ligue des champions : la presse espagnole jubile après la claque infligée par le Barça au PSG.

La presse espagnole ne s’en remet pas et jubile, jeudi, après la qualification spectaculaire du Barça pour les quarts de finale de la Ligue des champions, aux dépens d’un PSG dépassé et très critiqué côté français.

« Les miracles existent » : la presse espagnole salue la qualification ahurissante du FC Barcelone pour les quarts de finale de la Ligue des champions, aux dépens d’un PSG humilié (6-1) en Catalogne. Côté français, on estime que cette gifle mémorable assénée aux Parisiens, qui ont encaissé trois buts en sept minutes dans les derniers instants du match, pourrait avoir des conséquences désastreuses pour le club.

« Apothéose ! » Alors qu’ils avaient été sèchement battus 4 buts à 0 lors du match aller, ce sont bien les Barcelonais qui disputeront les quarts de finale de la Ligue des champions, « à l’issue d’un match pour l’Histoire, de ceux qui ne s’oublient jamais et qui se transmettent de pères en fils » exulte Sport, le journal sportif catalan.

Quatre buts de retard à remonter : aucun club ne l’avait jamais fait en Ligue des champions. Et pourtant, « il ne faut jamais dire jamais », rappelait le quotidien sportif espagnol Marca, qui, après le coup de sifflet final, a parlé de « miracles ». De son côté, le Mundo Deportivo juge que les Blaugranas ont signé leur « plus merveilleuse prouesse ».

« À 4-1, le Barça a mené une offensive épique, qui sera racontée pendant des siècles et des siècles », estime AS, l’autre quotidien sportif espagnol. Ce dernier a toutefois tenu à rappeler que l’arbitre du match avait omis de siffler deux penaltys évidents en faveur du PSG, préférant en accorder un totalement imaginaire à Luis Suarez.

« Minable, dépouillé, KO »

« Le Paris SG n’oubliera jamais ce qui lui est arrivé le 8 mars 2017 ! », ironise encore Sport. Un avis partagé par la presse française, assommée par le gâchis parisien, et notamment par le quotidien sportif L’Équipe, qui barrait sa une d’un seul mot jeudi matin : « Inqualifiable ».

« Le club champion de France s’est sabordé au Camp Nou, pour concéder une défaite mémorable », avait asséné le journal dès le coup de sifflet final, dans son édition numérique. Et « c’est tout le projet parisien, qui est désormais menacé par cette humiliation », craint même le journal à sa une.

« Fessé par le Barça, le PSG pourrait ne pas se remettre de cette élimination honteuse », renchérissait le quotidien Le Parisien/Aujourd’hui en France, dans son édition Internet: « En trois semaines, ce club est passé de l’extase au désastre, du paradis à la crise profonde, le rendant minable, dépouillé, KO. »

« On imagine aisément que la plaisanterie n’a fait que modérément rigoler du côté de Doha, capitale du Qatar », souligne Libération sur son site, rappelant que « l’émirat a investi des centaines de millions d’euros dans le club, avec l’objectif ultime de gagner la Ligue des champions ».

France24