Journée internationale des droits des femmes : le Président Alpha Condé promet un appui à la couche féminine dans leurs activités

Conakry, 8 mars 2017 – L’humanité a célébré ce mercredi, 8 mars 2017, la journée internationale des droits des femmes, placée sous le thème sur l’égalité au travail avec cette thématique intitulée : ‘’les femmes dans un monde du travail en évolution : pour un monde 50-50 en 203’’.

En Guinée, la commémoration du 61ème anniversaire de cette journée, placée sous le thème ‘’construire des alliances pour favoriser l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes dans un monde du travail en mutation », a été marquée par une grande mobilisation des femmes au Palais du peuple sous la présidence du Chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé. Une occasion pour les femmes  de Guinée, habillées en tenue traditionnelle, de rendre un vibrant hommage à Hadja Jeanne Martin Cissé, décédée le mois de février dernier et qui fut la première femme africaine à présider le Conseil de sécurité des Nations Unies.

La ministre de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance, Sanaba Kaba, a salué la présence du Chef de l’Etat à cette cérémonie qui, selon elle, démontre l’importance qu’il accorde à la promotion des femmes.

C’est pourquoi, la ministre Sanaba Kaba a cité en exemple les centres d’autonomisation des femmes et MUFFA (Mutuelle financière des femmes d’Afrique) que le Président de la République a réalisés en faveur de la couche féminine.

Au regard de ces aspects, la ministre de l’Action sociale a rassuré du soutien des femmes aux projets de société du Président Alpha Condé.

Ce fut ensuite au tour de la troupe artistique « Les messagers des messages » d’interpréter de chanson célèbre de Miriam Makéba « Mayka » qui a émerveillé le public et particulièrement, le Président de la République.

La coordinatrice du système des Nations Unies, Séraphine Wakana, qui a salué les avancées enregistrées au niveau du gouvernement pour la promotion des droits des femmes, a aussi dénoncé les violences faites à celles-ci, la détention totale des pouvoirs par les hommes.

Toutefois, la coordinatrice du système des Nations Unies a sollicité l’accroissement de l’indice de parité dans la scolarisation des jeunes filles avant de réaffirmer l’engagement de son institution à promouvoir les droits des femmes.

De son côté, le directeur général de Afriland First Bank, qui parraine la création des MUFFA, s’est réjoui du fait que depuis la mise en place de ces banques de microcrédit, le taux de remboursement est de 98% chez les femmes au lieu 75% auparavant.

Pour cela, il a rassuré que sa banque va poursuivre cet appui aux femmes pour éradiquer la pauvreté.

Pour le Président de la République, le Pr Alpha Condé, c’est grâce aux femmes que la Guinée peut se tenir débout aujourd’hui.

De ce fait, le Chef de l’Etat a rassuré de l’engagement de son gouvernement à aider les femmes dans tous les domaines d’activités.

Déjà, le Président Alpha Condé a promis d’aider Afriland First Bank pour qu’elle accompagne davantage les femmes dans leurs activités génératrices de revenus.

Mais, pour le Président Alpha Condé, cette aide en faveur des femmes n’est possible que dans la paix. C’est pourquoi le Président de la République a invité les femmes à oeuvrer pour le maintien de la paix en Guinée.

C’est par la visite des stands d’exposition des produits faits par les femmes et le centre d’autonomisation et de promotion des femmes de Cameroun, dans la Commune de Dixinn, que cette cérémonie a pris fin.

Le Bureau de Presse de la Présidence