Guinée : « Je vais voir la prochaine fois, que le RPG propose un texte ou quelque chose qui n’est pas conforme à la loi et qu’on parle de violation de la loi » dixit, Sydia Touré.

Sydia Touré, a présidé ce samedi, 25 février 2017, l’assemblée hebdomadaire du parti de l’Union des Forces Républicaines (UFR). Le scandale autour du code électoral était le seul point à l’ordre du jour de cette assemblée.

Le président de l’UFR, Sydia Touré a longuement critiqué l’adoption du code électoral révisé et surtout le refus du président de l’Assemblée Nationale d’organiser un vote à bulletin secret. Alors que le règlement intérieur de l’assemblée nationale autorise deux manières de vote, le vote à main levée ou le vote à bulletin secret. Mais pour le vote à bulletin secret il faut avoir au moins la demande de 15 députés et notre groupe a présenté une liste de 19 députés au président de l’assemblée. « Une fois que nous avons constaté que le président de l’Assemblée n’a pas accepté le vote à bulletin secret, nous avons quitté la salle, dans la mesure où il y’a une violation flagrante de le règlement intérieur de l’assemblée nationale» a dénoncé le président de l’UFR.

Pour lui, certains députés du RPG et de l’UFDG étaient aussi contre l’adoption du code électoral révisé, mais ils n’avaient le choix si c’est avec le vote à main levée. « Ils ont voulu faire de leur accord un texte de loi. Mais on a présenté un texte de loi non conforme avec la Constitution…Nous en avons discuté avec le RPG pour dire que le document tel que présenté, ne sera pas accepté par l’Alliance Républicaine. Nous avons averti nos amis du RPG que si le texte n’est pas amendé, nous n’allions pas voter » dit-il.

Et d’ajouter : « Alors là où j’attends les gens maintenant, je vais voir la prochaine fois, que le RPG propose un texte ou quelque chose qui n’est pas conforme à la loi et qu’on parle de violation de la loi à l’assemblée nationale de Guinée. Puisque quand ça vous arrange, vous n’êtes pas pour la loi, vous laisser faire. Si ça ne vous arrange pas, vous venez dire, ils ont violé la loi » a averti le président de l’UFR.

Pour terminer, Sydia Touré a invité ses militants de se préparer conséquemment pour les prochaines élections communes.

Hassane Housseïne