Guinée : Le chef de l’Etat et les syndicalistes se séparent sans satisfaction.

Suite à la grève des enseignants de Guinée, lancée le 6 février 2017 par la Fédération Syndicale Professionnelle de l’éducation (FSPE) et  le Syndicat libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG). Le chef de l’État, Pr Alpha Condé a reçu à Sékoutouréya les leaders syndicaux ce mercredi, 15 février 2017. Objectif, trouver un terrain d’entente pour la  lever la grève.

Selon nos sources, après plusieurs heures de discussions, les deux parties n’ont pas trouvé un terrain d’entente. Le chef de L’État a demandé une levée immédiate de la grève pour permettre la réouverture des classes, les leaders syndicaux ont souhaité retrouver à la base, pour le compte rendu avant toute autre annonce.

Dans l’après-midi de ce jeudi, 16 février, les syndicalistes doivent de retrouver à la Bourse du travail pour étudier la demande du chef de l’État avant de donner une réponse.

Pour le moment, la grève reste maintenue et les écoles resteront toujours fermées jusqu’à nouvel ordre.

A suivre.