Guinée : L’Assemblée nationale adopte la loi d’autorisation de ratification du Protocole pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac.

L’Assemblée nationale de Guinée vient d’adopter au cours de sa session plénière du 26 décembre 2016, la loi d’autorisation de ratification du Protocole pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac. C’était en présence du Ministre de la Santé, le Dr Abdourahmane DIALLO. En   adoptant cette loi, les élus du peuple viennent entre autres d’accéder à la demande du   Ministère de la Santé et au plaidoyer de l’OMS dans le cadre de l’intensification des   activités de lutte contre le tabac en général et l’adoption de mesures spécifiques en   particulier par rapport au commerce illicite des produits du tabac. Selon, les termes du   protocole, « le commerce illicite des produits du tabac est toute pratique ou conduite   interdite par la loi, relative à la production, l’expédition, la réception, la possession, la   distribution, la vente ou l’achat.»

Vote unanime des députés… et appel à la taxation des produits du tabac. C’est à l’unanimité que les députés présents dans l’hémicycle ont voté en faveur de la loi d’autorisation de ratification du Protocole pour éliminer le commerce illicite des  produits du tabac en Guinée.

Selon le Président de la Commission Culture, Education  et Santé de l’Assemblée nationale, l’honorable Aboubacar SYLLA, « ce protocole  marque un jalon important dans l’action mondiale contre le tabac. Il représente un nouvel instrument juridique de santé publique qui viendra soutenir la politique  sanitaire nationale (guinéenne) en vue d’éradiquer à terme le tabagisme et ses  conséquences néfastes sur la santé des populations.»

En Guinée, toutes les couches socioprofessionnelles sont concernées par le tabagisme.

Toutefois, selon l’enquête réalisée en 2009 chez les jeunes scolaires âgés de 13 à 15 ans par le

Ministère de la Santé, le CDC/Atlanta et l’OMS, 11,72% des élèves sont des fumeurs. La

proportion de fumeurs dans la population scolaire est de 17 %. Alors que le taux de fumeurs est

de 15% au sein de l’école publique et 2,7% dans le privé. A propos de l’influence des Maîtres et

des Professeurs, 55,4 % des élèves fumeurs pensent que les enseignants qui fument peuvent

inciter leurs élèves à fumer.

De graves conséquences au plan sanitaire et économique…

Le tabac constitue une menace pour la santé publique et le commerce illicite de ce produit

représente un manque à gagner considérable pour l’économie des pays. Selon l’OMS, le tabac est

responsable de plus de 6 millions de décès évitables par an dont 600 000 dus à la fumée latérale

(des fumeurs passifs), sans compter de nombreuses maladies. Tandis que sur le plan économique,

le commerce illicite des produits du tabac entraîne une perte annuelle du plus de 30 milliards de

dollars USD au niveau des Etats Partie. Au plan mondial, le total des pertes de revenus fiscaux

pour les gouvernements s’élève à 40 milliards de dollars US.

Be the first to comment on "Guinée : L’Assemblée nationale adopte la loi d’autorisation de ratification du Protocole pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac."

Leave a comment

Your email address will not be published.


*