Ebola : un premier vaccin «jusqu’à 100%» efficace.

Un vaccin d’origine canadienne contre Ebola, qui a fait plus de 11 000 morts en Afrique de l’Ouest, est efficace « jusqu’à 100 % » contre ce virus mortel, a annoncé ce vendredi 23 décembre l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Le vaccin, dont le laboratoire américain Merck a acquis les droits de commercialisation, pourrait être enregistré en 2018, après soumission du dossier aux autorités américaines (FDA) et européennes (EMA).

Ce nouveau vaccin contre Ebola, baptisé rVSV-ZEBOV, est efficace « jusqu’à 100 % », a annoncé ce vendredi 23 décembre l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il n’y a eu aucun cas d’Ebola parmi les quelque 6 000 personnes qui ont reçu ce vaccin l’an dernier, en Guinée, contre 23 cas dans le groupe des non-vaccinées, indiquent les résultats de l’essai conduit par l’OMS avec le ministère canadien et des partenaires internationaux.

Cela « suggère fortement que le vaccin est très efficace et pourrait avoir une efficacité jusqu’à 100 %, a déclaré le Dr Kieny. S’il y avait un cas d’Ebola et une nouvelle épidémie, nous sommes maintenant prêts à y répondre. » Son équipe de chercheurs a calculé qu’en cas de pleine épidémie, il y a 90 % de chances que le vaccin soit à plus de 80 % efficace.

La revue médicale The Lancet, qui a publié les résultats finaux de l’essai, confirme que le vaccin rVSV-ZEBOV présente une efficacité de 100 % au cours des 10 jours suivant son administration par l’injection intramusculaire d’une dose chez une personne non infectée, mais en contact avec des malades.

C’est le premier vaccin anti-Ebola démontrant une telle efficacité sur le terrain, mais d’autres vaccins sont nécessaires, notamment pour les soignants. L’essai a été conduit dans la région côtière de Basse Guinée, qui enregistrait encore des cas d’Ebola quand il a commencé en 2015.

Avec RFI

Be the first to comment on "Ebola : un premier vaccin «jusqu’à 100%» efficace."

Leave a comment

Your email address will not be published.


*