JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

L’Humanité célèbre demain Vendredi 09 Décembre 2016, la Journée Internationale de la lutte contre la Corruption sous le thème « La corruption : un obstacle aux objectifs de développement durable ». A cette occasion, voici le Message du Secrétaire Général de l’ONU Ban Ki-Moon.

Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 est un nouvel instrument mondial ambitieux qui vise à transformer notre monde et à bâtir un avenir meilleur pour tous. Toutefois, alors que nous nous apprêtons à le mettre en œuvre, nous devons faire face à un obstacle de taille : la corruption.

Tous les pays sont concernés par ce problème, et il appartient à chacun d’entre eux d’y mettre fin. La corruption étouffe les peuples, les collectivités et les nations. Elle affaiblit les systèmes d’éducation et de santé, sape les processus électoraux et accroît les injustices en entravant le fonctionnement des systèmes de justice pénale et en compromettant l’état de droit. Le détournement des ressources nationales et étrangères lié à la corruption anéantit les progrès accomplis sur les plans économique et social et accentue la pauvreté. La corruption est préjudiciable à tous, mais ce sont les groupes pauvres et vulnérables qui en souffrent le plus.

Cette année, la Journée internationale de la lutte contre la corruption a pour le thème « La corruption : un obstacle aux objectifs de développement durable ». L’objectif 16 prévoit ainsi une réduction nette de la corruption et de la pratique des pots-de-vin et la mise en place d’institutions efficaces, responsables et transparentes à tous les niveaux. Renforcée par son mécanisme d’évaluation par les pairs, la Convention des Nations Unies contre la corruption promeut une gouvernance honnête, transparente et responsable ; il faut toutefois en faire bien plus.

En cette Journée internationale de la lutte contre la corruption, réaffirmons notre engagement à mettre fin à la tromperie et à la malhonnêteté qui menacent la mise en œuvre du Programme 2030 et nos efforts visant à instaurer la paix et à assurer la prospérité de tous, sur une planète en bonne santé.

Source:PNUD-Guinée