Fonction publique : voila l’arrêté que le ministre Kourouma a falsifié pour engager son fils adoptif

Le président du Collectif des fonctionnaires non prise en charge par la Fonction publique, M. Jean Pierre Koly Goepogui nous a accordé un entretien au siège dudit Collectif, lundi 05 décembre 2016 pour nous parler de la situation évolutive du dossier de prise en charge effective.

Au cours de cet entretien, le président Koly a fait savoir que le dossier du Collectif des 2145 se porte très bien car il rassure qu’il reste serein et confiant dernière le gouvernement de la troisième République de Guinée dirigé par le président bâtisseur, Pr. Alpha Condé afin que la prise en charge du dossier du Collectif soit concrète.

Jean Pierre Koly a entre autres fait des révélations sur  des arrêtés et plus particulièrement celui du fils adoptif du ministre de la Fonction publique, Sékou Kourouma le nommé Ahmed Sidibé qui travail actuellement au Ministère des Affaires Etrangère et des Guinéens de l’Etranger.

Le président  du Collectif, Jean Pierre Koly Goepogui s’explique :

« L’arrêté 1899 signé le 21 mai 2008 par Amadou Diallo, ancien ministre de la Fonction Publique, le  ministre Sékou Kourouma a réussi à faire la falsification et la substitution des noms de neuf personnes. Voici le vrai arrêté et vous pouvez vous référer au Secrétariat Général du gouvernement si toute fois le nom de Ahmed Sidibé se trouve dans le vrai arrêté signé le 21 mai 2008 par Amadou Diallo, ex-ministre de la Fonction publique.

Ils ont utilisé le même arrêté avant qu’il ne soit ministre, il était haut commissaire à la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration publique. Sékou Kourouma avait la main mise sur tous les dossiers de la Fonction publique et tout passait par lui.

Ahmed Sidibé n’était même pas là en 2008. En 2009 ; 2010 ; 2011 il n’était pas en Guinée, il n’est rentré qu’en 2012 en provenance de la Belgique. Comme là-bas il n’a pas eu des papiers, il est rentré au pays qu’il a quitté depuis 1999.

Pour le même Ahmed Sidibé, le ministre Kourouma a pris un acte lui nommant comme directeur des Ressources Humaines (DRH) au Ministère des Affaires Etrangères, le 8 mai 2015. Ahmed Sidibé est là-bas sur un faux arrêté, un faux diplôme et, il est  enregistré par la biométrie et payé en tant que DRH au Ministère des AE.

Je vous précise que Ahmed Sidibé est le fils à sa deuxième épouse, Hadja Mariama Keita qui s’est ingéré dans tous les documents administratif de l’Administration ».  

Nous y reviendrons!  

Be the first to comment on "Fonction publique : voila l’arrêté que le ministre Kourouma a falsifié pour engager son fils adoptif"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*