N’Zérékoré: le Directeur Général de la Police a-t-il déclaré qu’Alpha Condé mènera une présidence à vie?

 

Il n’y a rien à contester lorsque le Professeur National martèle à cœur-joie qu’il reste et demeure le politicien le plus avisé en Guinée. En fait, il est très fertile en termes de stratégies lorsque ses intérêts sont en jeu. Sa meilleure stratégie réside dans le silence qu’il concède lorsqu’on attend de lui des réactions épidermiques teintées de véhémence.

Le plus grand projet qui lui tient à coeur durant son second quinquennat n’est ni plus ni moins que celui portant sur la stratégie à adopter pour se maintenir au pouvoir au-delà du délai constitutionnel. Actuellement, tous les dés sont jetés à l’effet de choisir au bout du rouleau le stratagème qui s’avérerait plus fiable et efficace: modifier la Constitution ou prolonger autrement le mandat en cours. C’est du moins à en croire nos sources proches du Palais Sèkhoutouréya.

Les mêmes sources précisent: 《 N’oubliez pas que Bangaly Kourouma est un policier. Avant son départ de Conakry pour N’Zérékoré, il avait reçu des consignes afférentes à sa stratégie de communication. Il lui a été clairement demandé de mettre cette occasion à profit pour tâter le terrain en procédant à un sondage indirect auprès des Guinéens quant au fameux projet de troisième mandat. On sait qu’il n’est pas n’importe qui dans la sphère de l’Administration guinéenne. C’est fait à dessein.

Les différentes réactions seront recueillies et analysées par une Commission Spéciale présidée par l’ancien avocat du Président, le sénégalais Bocounta Diallo. Durant les trois prochaines années, cette commission se chargera d’identifier la meilleure stratégie possible pour le maintien au pouvoir de Monsieur Alpha Condé.

Bangaly Kourouma n’est pas fou pour tenir de tels propos au moment où le Président de la République, lui-même, esquive la moindre question relative à ses intentions de tordre le cou à la Constitution et à la volonté du Peuple. C’était bien préparé d’avance pour prêcher le faux et savoir le vrai》. Nous y reviendrons.

source Mandian SIDIBE, Journaliste exilé.