Guinée : Le président de l’UDCG sollicite l’intervention des députés dans la lutte contre la surfacturation téléphonique

Le président de l’Union pour la Défense des Droits des Consommateurs de Guinée (UDCG) M’Bany Sidibé a au cours d’un entretien accordé à l’AGP mercredi, 23 novembre 2016, attiré l’attention des honorables députés de l’Assemblée Nationale de la République de Guinée sur la mauvaise surfacturation téléphonique dont sont victimes les usagers de la téléphonie mobile.

Ce cri de cœur du président de l’UDCG est lancé au moment où se tient la session des lois de finances au parlement guinée.

Il a déclaré : ‘’En ce moment de la session des lois de finances, nous sommes au grand regret de constater au vu et au su des organes de régulation des postes et télécommunication, notamment le Conseil National de Régulation des Postes et Télécommunication (CNRPT) et l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunication (ARPT)) et le Ministère de l’Economie Numérique des Postes et Télécommunication une très mauvaise surfacturation téléphonique de la part des opérateurs de téléphonie en République de Guinée’’.

Pour M. Sidibé, la Taxe sur la Convention Téléphonique (TCT) sur les  appels est mal facturée sans aucune véritable raison et constitue une  violation des cahiers de charge.

Le président de l’UDCG invite par la même occasion les députés de la République à demander au ministre en charge des postes et des télécommunications,  aux responsables du CNRPT et à l’ARPT la publication par liste notamment les redevances, les impôts,  taxes et les licences. Car tous ces impôts et taxes sont assis sur le revenu et la dépense du consommateur’’ a souligné M’Bany Sidibé.

Minkael Camara