Guinée : Association des étudiants du MASDEL s’implique dans le développement local.

received_983682745110885Association des étudiants du Master Acteurs Sociaux et Développement Local (MASDEL) a organisé samedi 29 octobre 2016 à l’université général Lansana Conté de Sonfonia, la conférence inaugurale de ladite association.
Cette rencontre tenue autour du thème, ‘’ le programme d’appui aux communautés villageoises (PACV) au cœur du développement local en Guinée‘’ animée par Alhassane Touré le coordinateur national du PACV.
Dans son discours de circonstance, le président de l’association des étudiants du MASDEL de l’université général Lansana Conté de Sonfonia , Bamba Gada-Soua, a fait savoir que le choix de ce thématique est une manière de donner l’autonomie et la capacité aux acteurs local car le développement local est à la base de tout développement dans tous les pays.
« C’est pourquoi on a choisi cette thématique, parce que nous saurons demain pratiquement les acteurs, les conseillers municipaux, nous saurons au cœur même du développement local »
« a travers cette conférence inaugurale, nous invitons les autorités compétentes à tous les niveaux à faciliter l’insertion socio-professionnelle des diplômés de MASDEL dans le cadre des stages et de l’emploi » exhorte le président du MASDEL, Bamba Gada-Soua.
Pour le vice-recteur chargé des études de l’université général Lansana Conté de Sonfonia, Aboubacar Touré, a invité les étudiants de prendre note de ce qui va être dit par le conférencier et de vous en appropriés, je suis sûr qu’ici ou ailleurs ça pourrait vous servir.
De son côté, le conférencier, Alhassane Touré le coordinateur national du PACV, a indiqué que le choix des infrastructures ce fait par les citoyens.
« Il y a un outil que le ministère de l’administration du territoire a élaboré sur financement du PACV, qu’on appelle le guide harmonisé de planification, est un outil qui permet aux citoyens d’une collectivité de se mettre ensemble pour définir les infrastructure prioritaire de façon participative, dont elles ont besoins pour le développement économique et social de leur localité »
Pour finir, professeur Moustapha Keita Diop, a précisé que la plupart des temps, la Guinée a un besoin pour les années à venir, pour les cadres qui sont obligés d’accompagner le développement local, et d’être auprès des conseillers municipaux afin d’avoir un bon développement.

AGP