Guinée : Enseignement Franco-Arabe vers suppression dans les écoles publiques.

alLes autorités guinéennes chargées de l’éducation ont décidées cette année de supprimer l’enseignement Franco-Arabe dans les différents établissements publics. Cette année, aucun étudiant n’a été orienté dans les facultés arabes qui se trouvent dans les universités du pays. En plus, ces autorités demandent désormais la suppression pure et simple du Saint Coran, de Hadis et toutes les matières de la Théologie dans les écoles secondaires franco-arabe. Elles demandent également d’enseigner les matières de la géographie, d’histoire et d’instruction civique en français, qui étaient enseignées en arabe auparavant dans les écoles franco-arabe.

Une décision condamnée par les Imams, ainsi que par les élèves et étudiants qui se trouvent dans les enseignements franco-arabe. Pour certains, c’est une manière pour les autorités actuelles du pays de mettre fin à la religion musulmane en Guinée. Comme en témoignent certains citoyens rencontrés par notre rédaction ce lundi, 17 octobre 2016.

Mohamed Yansané, enseignant diplômé en droit islamique : « Mon frère, les autorités actuelles ont commencé ce combat depuis longtemps. Pour rappeller, il y a 3 ans de cela, quand elles ont organisées le concours pour l’enseignement, elles avaient décidée de placer tous ceux qui ont les diplômes dans les domaines arabes en hiérarchies B. Mais comme, elles ont vu que les gens ne se découragent pas, maintenant elles décident de supprimer l’enseignement arabe en Guinée ».

Imam Bah, diplôme en droit islamique : « Nous allons lutter contre cette décision avec énergie, car c’est contre l’Islam. Si aujourd’hui, ils décident de ne pas enseigner la théologie dans les écoles arabe, c’est dire de mettre fin à l’Islam dans les années à venir. S’ils interdisent à nos enfants de ne pas étudier le Coran et ni les enseignements du Prophète paix et salue d’Allah sur lui,  comment alors ces enfants vont apprendre à adorer Allah le créateur ? Donc, je suis prêt à donner ma vie contre cette décision »

A signaler que ce lundi, le doyen des Imams a dans un communiqué, convoqué tous les imams et enseignants des établissements franco-arabe, ainsi que les étudiants et élèves à une réunion extraordinaire à la Grande Mosquée Fayçal à 14heure, afin d’étudier les dispositions dont ils qualifient de dangereuses des autorités chargées de l’enseignement en Guinée.

Hassane Housseïne

 

1 Comment on "Guinée : Enseignement Franco-Arabe vers suppression dans les écoles publiques."

  1. bakary camara | octobre 18, 2016 at 10:17 |

    c’est dengereux pour la guinee mais sourtout nous les musulmans alor il est pour ce lévé contre cette decission de ces autorités incompetentes .

Comments are closed.