Le PDG/RDA a célébré mercredi le 58ème anniversaire du Referendum gaulliste en République de Guinée.

Le Parti Démocratique de Guinée du Rassemblement Démocratique Africain (PDG/RDA) a célébré, mercredi, 28 septembre 2016, à son siège de Conakry, le 58ème anniversaire du Referendum gaulliste historique qui a conduit la République de Guinée à son Indépendance Nationale le 02 Octobre 1958, a suivi l’AGP.

L’événement a été placé sous le signe, «Contexte national, nécessité d’unité nationale», et a regroupé autour de la première, Première Dame de la République, Hadja André Touré, les membres du Bureau Politique National (BPN), les militants et sympathisants du parti et les compagnons de l’Indépendance.

Dans son discours introductif, le secrétaire général par intérim du parti, El hadj Bakary Diawara a remercié les militants et sympathisants du PDG/RDA pour la mobilisation et la fidélité dont ils font preuve de 1984, date de la mort du président Ahmed Sékou Touré, jusqu’aujourd’hui.

Le président d’honneur du PDG/RDA, El hadj Momo Bangoura a, pour sa part, rappelé quelques conditions qui ont motivé le peuple de Guinée à voter NON le 28 Septembre 1958, la communauté proposée par la France, pays colonisateur.

Pour lui, le vaillant peuple de Guinée gardait en cette date non seulement la mémoire de la résistance de ses ancêtres face aux colonisateurs, mais aussi avait trouvé au sortir de la seconde guerre mondiale, une arme de lutte, à savoir le PDG/RDA sous la direction de son responsable suprême, l’homme éclairé, Ahmed Sékou Touré.

«Les guinéens ne doivent accepter, en aucun cas, que cette date ait une autre signification. Refuser cette date, c’est renoncer au symbole, à l’honneur et à la dignité de notre pays, nous avons le devoir de préserver sa valeur morale, car nos ancêtres ont sacrifié leur vie pour obtenir notre Indépendance Nationale» a-t-il lancé à la jeunesse.

L’ancien ministre de la Sécurité et de la Protection Civile (SPC), Madifing Diané a rendu un vibrant hommage aux compagnons de l’Indépendance qui, dit-il, ont continué à défendre les idéaux du PDG/RDA et de son président, Ahmed Sékou Touré.

Il a venté le mérite du PDG/RDA dans la gestion économique et sociale de la Guinée, de 1958 à 1984, notamment dans les domaines de l’emploi des jeunes, de l’éducation, des transports, de la culture et des sports.

«La problématique d’emploi des jeunes ne s’est jamais posée à notre époque. Nos parents ne payaient ni de tenues, ni de fournitures, encore moins des frais scolaires, tout était donné gratuitement par l’Etat.

Le président Ahmed Sékou Touré a laissé à sa mort, 358 unités industrielles qui fonctionnaient régulièrement au bénéfice de la population. La Guinée doit être fier de la lutte menée par le président Ahmed Sékou Touré et ses compagnons de l’Indépendance.

Grâce à ce vote historique, les Etats africains ont compris la nécessité d’aller à l’Indépendance et à unir leurs efforts pour consolider leurs souverainetés parfois acquises dans le sang, et amorcer le développement de l’Afrique soumise pendant plus de 60 ans à l’exploitation par l’Occident», a-t-il souligné.

AGP

1 Comment on "Le PDG/RDA a célébré mercredi le 58ème anniversaire du Referendum gaulliste en République de Guinée."

  1. Repose en paix Presi Sekou , un poete incompris. Chef du Peuple avec un sens de partage a tous. Nous avons su apres vous le degre du patriotisme tout un chacun : Qui aime le peuple et qui ne l’aime pas et le trompe. Persone ne le defend. En Guinee , nous avons vu le vol est irrege en systeme. Paix a votre ame ! amen.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*