urgent!!! CONDÉ PIEGERAIT IL SON PRINCIPAL OPPOSANT

ALPHA CONDÉ, LE VÉRITABLE RENARD POLITIQUE EN TRAIN DE PIÉGER ET TUER POLITIQUEMENT SON PRINCIPAL OPPOSANT

ALPHA CONDÉ, LE VÉRITABLE RENARD POLITIQUE EN TRAIN DE PIÉGER ET TUER POLITIQUEMENT SON PRINCIPAL OPPOSANT

A travers ma récente publication afférente à la rencontre entre Alpha Condé et son ami Sassou NGuessou du Congo-Brazzaville, j’avais prévenu, pour la deuxième fois consécutive, le dynamique Chefde file de l’Opposition Guinéenne par rapport aux pièges qui lui étaient tendus par le Professeur National.

A croire que ma première alerte a consisté à dissuader, en son temps, El Hadj Cellou Dalein Diallo quant à l’exclusion programmée d’alors de Bah Oury. J’avais bel et bien annoncé l’incident malheureux qui a coûté la vie à notre jeune confrère Mohamed Koula Diallo.

Pour la énième fois consécutive, je réitère et j’assume mon amitié avec El Hadj Cellou Dalein Diallo qui, je l’avoue, m’a efficacement soutenu et continue à m’apporter son soutien dans l’épouvantable épreuve que je traverse depuis 2013.

Qu’à cela ne tienne, qui aime bien châtie bien, dit l’adage. Autant dire que, loin d’être opposé à la décrispation du climat politique dans mon pays via la fréquence des échanges entre Alpha Condé et son principal opposant, quand bien même l’actuel locataire de Sèkhoutouréya n’a jamais offert une telle opportunité à Lansana Conté, je me dois de toujours conseiller prudence et vigilance à El Hadj Cellou Dalein Diallo dans ses rapports avec celui dont il guette le fauteuil.

Les récents gestes d’Alpha Condé doublés du genre de communication qu’il adopte à l’adresse d’El Hadj Cellou Dalein Diallo sont loin d’être fortuits. Il prépare allègrement la mort politique de son principal opposant qu’il ne cesse de prendre aux sentiments pour tenter de détourner celui-ci de ses objectifs majeurs.

Pour vous en convaincre, je vous rafraîchis la mémoire en vous proposant la relecture de mon ancienne publication dans laquelle j’ai évoqué les conseils politiques de Sassou NGuessou filés à Alpha Condé pour tuer l’Opposition Guinéenne, postée bien avant la  rencontre Alpha-Cellou à Sèkhoutouréya.

Exclusif: Le Président Congolais Sassou N’Guessou dit ses quatre vérités à Alpha Condé

Quelques jours après l’invitation d’Alpha Condé adressée à son principal opposant, Cellou Dalein Diallo, on en sait désormais un peu plus sur les coulisses d’un récent échange entre Alpha Condé et son ami Dénis Sassou N’Guessou, le Président du Congo-Brazzaville. C’est du moins à en croire des témoins occulaires dudit entretien.

《 A la faveur d’une récente rencontre entre Alpha Condé et Sassou, alors que les deux hommes d’État étaient à table pour le dîner, en compagnie de trois autres personnalités dont le Président Jacob Zouma de l’Afrique du Sud, Sassou avait pris leurs convives à témoins pour dire ses vérités à  Monsieur Alpha Condé, notamment à propos de son fameux projet de troisième mandat et de ses relations avec son principal opposant qu’est Cellou Dalein Diallo 》, révèlent nos sources.

Les mêmes sources précisent: 《 Sassou lui a dit ceci: je te mets en garde contre un quelconque troisième mandat. Si tu t’amuses à le faire, tu y laisseras ta peau de la pire des manières que nous ne souhaiterions pas. À voir les réactions qui fusent de l’intérieur et de l’extérieur de ton pays, surtout celles provenant de la Communauté Internationale, il serait préférable que tu prépares ta sortie par la grande porte》.

A ces mots, Alpha Condé interrompt Dénis Sassou en ces termes: 《 Ton attitude me surprend. Tu devrais plutôt m’apprendre le secret de ta longévité au pouvoir. Tu connais toi-même les risques auxquels je m’exposerais en abandonnant le pouvoir》.

Sassou revient à la charge: 《 Si tu as des craintes par rapport à ton avenir judiciaire d’après-pouvoir, sous rassuré que nous y trouverons une solution négociée. A la limite, tu pourrais préparer ton propre successeur, mais qui ne soit guère ton fils. Si tu t’accroches, alors que tu n’as pas cette fois-ci le soutien de la Communauté Internationale, en cas d’échauffourées meurtrières, les militaires pourraient te déloger sans être condamnés par la Communauté》.

Alpha rassure son interlocuteur de sa main-mise sur l’armée à l’issue de la restructuration opérée au sein des forces armées. Jacob Zouma dégaine: 《Il faut être naïf pour avoir une telle assurance avec les militaires africains 》.

Sassou renchérit: 《 Ne te compare pas à moi, les contextes congolais et guinéen sont diamétralement opposés. Mieux, pour que tu aies la paix, tu gagnerais mieux en laissant ton opposition jouir de certains de ses droits constitutionnels. Quoiqu’on dise tu as l’opposant le plus populaire d’Afrique. La mauvaise gestion d’une manifestation politique peut facilement basculer en ta défaveur. Évite les tensions inutiles et fais l’effort de lâcher du lest par rapport à certaines revendications légitimes de ton opposition. Et puis, tu es tranquille》.

Soudain, la conversation est interrompue par l’arrivée d’un ministre sud-africain aux côtés des hommes d’État, sans qu’on ne sache la dernière intention de Monsieur Alpha Condé.

Toujours est-il qu’on est en droit de deviner que les conseils précieux de Sassou et de Zouma sont tombés dans des oreilles attentives, rien qu’à constater l’invitation adressée par Monsieur Alpha Condé à son irréductible opposant Cellou Dalein Diallo, quelques jours seulement après les échanges qu’il a eus avec ses pairs congolais et sud-africain. Attendons de voir.

Mandian SIDIBE
Journaliste exilé

BCMEDIA.ORG