Guinée : (Coupe nationale) Hafia, Wakrya et SAG se qualifient en ¼ de finale.

Débutés hier vendredi, les matches des huitièmes de finale de la 57e édition de la coupe nationale se sont poursuivis ce samedi 10 septembre 2016. Pour cette deuxième journée, 3 rencontres étaient au programme. A Conakry plus précisément au stade annexe du 28 septembre, le Santoba FC a accueilli son homologue du Hafia et à Fria, Arsyf avait en face d’elle, le Wakrya AC de Boké.
En Moyenne de Guinée plus particulièrement au stade de Pita, Soya Star a reçu la SAG de Siguiri. En effet, la rencontre entre le Santoba qui évolue en ligue 2 et le Hafia qui est un club de la première division, a commencée en tambour battant. Chacune des deux formations avait l’envie de remporter le derby de la capitale dans un terrain de l’annexe, qui a drainé le monde à l’image de l’événement. Sans surprise, les jaune et bleu de Santoba ont été les premiers à réagir en se procurant la toute 1ere occasion à la 10e de jeu puis 15e et 22e avec un coup de pied arrêté de Naby Laye Soumah, qui a été maitrisé par le portier de Hafia Elie Ouendounou. La toute derniere action franche, c’est-à-dire opportunité de la première mi-temps du coté de santoba, est venue à la 44e avec un tir d’Amara CAMARA qui a fini sa course sur le montant gauche. Du côté du triple champion d’Afrique, l’unique occasion s’est présentée à la 46e pour Abdoulaye SAMAKE, lorsque le gardien Rafiou SYLLAl de l’équipe entrainée par Guillaume SOUMAH avait voulu prendre le ballon en deux temps. Cette erreur a permis à Samaké aye de marquer pour le Hafia avant de rentrer dans les vestiaires. Au retour pour la seconde et derniere partie du match, le Santoba est revenu avec la même motivation comme celle de la précédente dont l’ambition, est d’égaliser et inscrire le but de la victoire. Mais avec le bon coaching de Mandjou DIALLO, le Hafia a pu résister à la domination jusqu’au coup de sifflet final de la rencontre. Donc par fini, le club du président Kerfalla CAMARA KPC s’est qualifié au ¼ de finale de la 57e édition de la coupe nationale. Elle connaitra son adversaire lors de l’opposition entre Satellite-ASK.
Quant au deuxième match de la soirée, l’association des ressortissants et sympathisants de Fria (ARSYF), s’est inclinée sur ses propres installations devant le Wakrya AC de Boké. Score final, 0-1 en faveur des visiteurs. Cet unique but de la rencontre a été l’œuvre de BERETE Daouda, à la 70e de jeu. Et en fin du coté de Pita, Soya Star et la SAG de Siguiri, ont disputé les 90 minutes du match sans le moindre but. Comme les règles de la compétition l’indiquent, ce sont les tirs au but fatidiques qui ont séparé les deux équipes avec 3 contre 5 pour l’Ashanti de Siguiri. Dans ces trois matches malgré c’est des matches de coupe, ce sont les grandes formations qui ont eu raisons sur les petites.
M Kaba