Guinée: Lutte contre la criminalité, la CECID et ses partenaires offrent 210 millions de francs guinéens à dix associations de Conakry.

 Dans le cadre de la lutte contre la criminalité et le grand banditisme, l’ONG CECID en collaboration avec la COGINTA, ont procédé ce mercredi 7 septembre 2016, à la remise d’une enveloppe de financière de 210 millions de francs guinéens à dix  associations dans les communes de Kaloum et Dixinn.

Devant des invités et les medias, Moussa Nimaga, Coordinateur de programme au CECIDE, a déclaré que cette cérémonie de remise fait suite à un appel à candidature lancé dans les communes de Kaloum et Dixinn au mois de mars dernier. « Ce qui nous a marqué, c’est le nombre de candidatures reçues. Au total, 54 associations ont postulé. Après un processus laborieux et transparent de sélection, 10 associations ont finalement été retenues »

Selon lui, « ce montant de la subvention est de 2500 dollars par association au taux de 8400 soit 21 000 000 de francs Guinéens pour un montant global de 210 000 000GNF avec une possibilité de reconduire à partir du mois de janvier 2017 pour les associations qui respecteront les engagements contractuels »,a-t-il expliqué.

Avant de dire : « En accordant cette subvention, l’objectif du CECIDE et ses partenaires est d’encourager les jeunes et les femmes à travailler avec les services de sécurité sur les initiatives qui luttent contre la criminalité, la délinquance et l’insécurité sur toutes formes. L’atteinte de cet objectifs permettra d’améliorer leur propre sécurité et de rétablir la confiance entre les services de sécurité et les populations à la base »,a-t-il insisté.

Au nom du Directeur général de la police, Commissaire Boubacar Kassé a dit ceci : « le président de la république et son gouverneur depuis leur installation ont  fixé comme priorité la reforme des forces de défense et de sécurité. Les partenaires de la Guinée ont cru devoir venir au chevet de notre pays. C’est pourquoi l’union européenne en collaboration avec la  COGINTA ont entamé des reformes sur la police de proximité dans les communes de Kaloum et Dixinn ».

En croire le porte parole de police nationale, cette initiative n’est rien d’autre que de redorer la confiance entre la population et les forces de sécurité. « Vous savez cette police de proximité n’est rien d’autre que de redorer  la confiance entre la population et les services de sécurité.  Au nom du Directeur général de la police et la police nationale, je remercie la CECID et le COGINTA pour cette initiative »

Au nom des ONG bénéficiaires, Sékou Kourouma a, remercié les partenaires pour cette marque de confiance. Avant de rassurer que ces montants seront utilisé à bon escient.

Daouda Yansané