Guinée : (Hadj 2016), le calvaire des pèlerins commence déjà à Conakry.

Le Hadj 2016 constitue un véritable calvaire pour les pèlerins guinéens. D’abord le quota fixé les autorités, est très élevé, sans parler les démarches pour l’inscription, le passeport et autres.

Hier, certains pèlerins se sont manifestés contre la mauvaise organisation de pèlerinage par secrétariat général des affaires religieuses. Le vol qui a envoyé le 7ième convoi ce jeudi, 25 août 2016  était resté des heures sur la piste de l’aéroport international de Gbéssia en attendant que les choses rentrent en ordre, car certains pèlerins étaient programmés, alors qu’ils n’avaient pas de visa dans leurs passeports et ceux qui avaient le visa, n’étaient pas pourtant programmés.

Pour l’instant, sur les 22 convois, seuls 7 ont quitté Conakry et d’ailleurs, le voyage des pèlerins inscrits au niveau du secrétariat général des affaires religieuses est suspendu pour reprendre le dimanche prochain. Cette suspension est due aux désordres actuels au niveau de la direction nationale de pèlerinage.

Ce vendredi, 26 août 2016, certains pèlerins étaient partis voir Bangaly Keïta, directeur national de pèlerinage pour dire qu’ils n’ont pas retrouvé leurs passeports, alors qu’ils avaient bel et bien déposé ces passeports au secrétariat général des affaires religieuses. « Ce que je peux vous dire, est d’accepter de refaire les passeports pour éviter de prendre le risque, car on ne sait pas si on va retrouver ces passeports ou pas » a demandé Bangaly Keïta, directeur national de pèlerinage.

Rapproché pour recouper l’information, après avoir nous présenter à lui, Bangaly Keïta, directeur national de pèlerinage nous a répondu sur ces termes : « Vous avez fini de dire ce que vous voulez sur nous, sortez dans mon bureau, je suis occupé ».

Hassane Housseïne

 

 

Be the first to comment on "Guinée : (Hadj 2016), le calvaire des pèlerins commence déjà à Conakry."

Leave a comment

Your email address will not be published.


*