Guinée : « Je suis confiant qu’il est très plat en politique » réponse de l’honorable Mohamed Lamine Kamissoko à Cellou Dalein.

Dans une interview exclusive accordée aux médias très récemment, le Député de la Mouvance présidentielle et Membre du Bureau politique Nationale du RPG Arc- En- Ciel, l’Honorable Mohamed Lamine Kamissoko a bien voulu réagir face aux propos du Chef de File de l’opposition, Cellou Dalein Diallo qui a annoncé  sur certains sites de la place  que son parti a gagné les présidentielles de 2010 et 2015 et également traité  le régime du Feu Ahmed Sékou Touré de dictatoriale.

En ce qui concerne les élections  présidentielles de 2010 et 2015, le député de la Mouvance présidentielle et Membre du Bureau politique Nationale du RPG Arc -En –Ciel, l’Honorable Mohamed Laminie Kamissoko, a déclaré en ces phrases : « Certes,  Dalein   a fait beaucoup de postes ministériels, je ne connais pas sa compétence intellectuelle, mais je suis confiant qu’il est très plat en politique. Il n’y a pas de situation irréversible en politique, la politique est sujette à la réversibilité des phénomènes de la nature. Donc, Dalein doit comprendre qu’en politique on peut avoir 1%  au premier  tour et  on peut gagner au second quand on n’a la crédibilité, quand on n’a la capacité de négocier avec la population et quand on n’a la capacité de s’approcher  à la population », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « Aujourd’hui. Dalein veut copier le RPG Arc –En Ciel pour dire je vais m’approcher de la population. Mais ça c’est comme quelqu’un qui veut écraser la tête du  chien, tu prends un bâton  tu jettes l’os devant  ce chien pour ramasser. Et, le chien sait déjà que tu as le bâton  il  ne le prendra jamais. L’UFDG pensent qu’  en faisant une offensive aujourd’hui sur le terrain vers la haute Guinée, vers la Basse Guinée, vers la Guinée Forestière qu’  ils couvrent leur haine viscérale. Tous les militants de l’UFDG ont une haine    contre  le peuple de Guinée, ce n’est pas contre le président Alpha Condé, c’est contre le peuple en général. C’est ce  qu’ils  sont en train   de cacher  pour  dire en   passant par cette méthode sa pourra  leur conduire à quelque chose. Sinon, une élection qui s’est déroulée devant le peuple de Guinée et toute la communauté internationale, devant tous les observateurs internationaux. Si  Dalein se permet à dire   on m’a triché, ils n’ont qu’à s’attaquer à la  nature de leur  conception politique » a-t-il ajouté.

Selon ce Député du RPG,  le problème actuel des militants de l’UFDG qui fait qu’ils ne peuvent pas être avec le peuple de Guinée est qu’ils sont haineux et ils  méprisent  tout le monde « Ils ne peuvent pas être avec le peuple de Guinée, parce qu’ils  pensent qu’ils sont les meilleurs en Guinée. Les militant de l’UFGD pensent que c’est eux qui sont  riche, c’est eux qui sont intelligents, c’est eux  qui sont les   meilleurs fils de la Guinée, voilà ce qu’ils ont en tête. Et, c’est pourquoi ça ne  pourra jamais marcher .Donc ils n’ont qu’à passer par tous les moyens ça ne marchera » a-t-il rappelé.

Dalein n’a qu’à faire une rétrospection de ses activités  quand il était aux affaires en Guinée. Qu’est- ce qu’il a laissé ? Le Feu Ahmed Sekou Touré  paix à son âme, qu’ils accusent  aujourd’hui de dictateur d’accord, cela  n’engage qu’eux. Moi, j’ai considéré l’attitude du régime de la Première République comme une dictature au service du développement, car ils avaient laissé leur trace. Si l’Etat Guinéen existe aujourd’hui, c’est parce que le Feu Ahmed Sékou Touré avait laissé quelque chose pour  la Guinée .Il avait laissé les infrastructures, il avait laissé des Usines à Crème, les sociétés de transport maritime et aériennes. Mais, qui est venu  déstabiliser tous ces acquis laissés par le régime Sékou, ce n’est pas les Celou Dalein qui ont trompé le Feu Général Lansana Conté. C’est eux qui ont encouragé le Général à bazarder toutes les  infrastructures  mises  en place par l’ancien Régime. Ils ont dit, qu’il faut passer d’un régime socialiste à un régime capitaliste. Et, voilà ce qui s’est passé, ils ont  pillé l’État, ils se sont  mis dans toutes les affaires  de la société », a-t-il souligné.

Pour finir, l’honorable Kamissoko de la Mouvance présidentielle dira que le chef de fil de l’opposition, Cellou Dalein doit avoir honte aujourd’hui, parce que se sont eux qui ont vendus les infrastructures du pays pour aller investir au Sénégal.

bcmedia.org