Guinée : « Nous avons estimés que les marches n’ont pas souvent réglés les problèmes que nous réclamons » dixit l’honorable Seykou Yaya Barry de l’UFR.

IMG_20160813_125013Dans un entretien qu’il a accordé aux médias après l’assemblée générale du parti l’Union des Forces Républicaines (UFR) de ce samedi, 13 août 2016. Le député de l’UFR, l’honorable Seykou Yaya Barry s’est prononcé sur la marche de l’opposition républicaine prévue pour le 16 août prochain. Selon lui, la marche pacifique est constitutionnelle, mais généralement en Guinée, les marches ne règlent pas les problèmes, c’est pourquoi son parti a changé de stratégie.

«N’oubliez surtout pas que, nous avons participé à plusieurs marches pour réclamer beaucoup de choses. Mais depuis après les dernières élections, nous avons estimés que les marches n’ont pas souvent réglés les problèmes que nous réclamons. Donc il est important de changer de méthodes, savoir  comment faire des approches pour aboutir à des résultats concluants pour ce que nous voulons dans le pays » affirme l’honorable Seykou Yaya Barry.

Pour ce député de l’UFR, le souci doit être comment trouver des voies et moyens pour résoudre les problèmes économique actuels de la Guinée. « Aujourd’hui, nous avons très mal en point dans le pays. Nous avons un problème économique sérieux, les gens se sont appauvris. Je crois que l’heure est à la bonne réflexion et au dialogue autour d’une table pour enfin trouver des solutions pour le bien-être des populations ».

A signaler qu’au cours de cette assemblée, trois (3) adhérentes  ont été présentés, 2 venant de l’UFDG et 1 du RPG.

Hassane Housseïne