Exclusif: Alpha Condé très en colère contre le Directeur Général de la Police Nationale

 

Ce serait un euphémisme de réitérer que Monsieur Alpha Condé règne en véritable roi en Guinée. L’administration fonctionne exclusivement sous son contrôle absolu, sans aucun partage, du sommet à la base et vice-versa. Personne n’a le moindre droit d’émettre un avis contraire au sien. Les décisions et avis du Professeur National sont irréversibles.

Tenez! Des sources crédibles et concordantes, proches du Palais Présidentiel, rapportent que c’est Monsieur Alpha Condé en personne qui a ordonné au Gouverneur de Conakry de ne pas accepter que l’Opposition Guinéenne déroule sa marche pacifique sur l’Autoroute Fidèle Castro, au risque de voir son supposé fief basculer en faveur de Cellou Dalein et Compagnie.

En fait, Alpha Condé ne voudrait pas que l’opinion nationale et internationale constate que l’Opposition est capable de drainer du monde partout à Conakry, hormis l’axe de la Démocratie. Le champion du RPG tient à montrer à la face du monde que l’Autoroute est sa chasse gardée et qu’il y reste très populaire, au point que ses supposés militants seraient tentés de contre-manifester au cas où l’itinéraire prévu par l’Opposition était maintenu.

Croyant que le Gouverneur de Conakry était l’auteur authentique de la correspondance annonçant le changement d’itinéraire à l’Opposition, le Directeur Général de la Police, Bangaly Kourouma, quant à lui, a fait des confidences pour marquer son opposition à cet avis, estimant que les risques de violences sont plus énormes en imposant un itinéraire aux opposants qu’en encadrant leur marche sur l’Autoroute.

Il n’en fallait pas plus pour provoquer la colère de Monsieur Alpha Condé, qui a été mis au parfum de la position de Bangaly Kourouma, estimant que le Directeur Général de la Police a tenté de contrarier sa volonté.

《Je ne vais plus former le Cabinet du Ministère de la Sécurité avec des policiers. Ces derniers se croient plus intelligents que tout le monde. C’est la Route le Prince ou rien》, s’est éclaté Monsieur Alpha Condé dans l’après-midi de ce samedi 13 août 2016, devant certains de ses visiteurs issus du monde de la Police. A bon entendeur, salut pour Bangaly Kourouma.

Mandian SIDIBE, Journaliste, depuis Paris
Contact: +33 7 53 61 31 87