Guinée : La campagne nationale pour l’abandon des mutilations génitales féminines lancée ce mercredi à Conakry.

SAM_8142Ce mercredi, 03 août 2016, le première ministre, chef du gouvernement, Mamady Youla a présidé la cérémonie de lancement de la campagne nationale pour l’abandon des mutilations génitales féminines à Conakry. Organisé par le ministère de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, le slogan de cette campagne de cette année est «Engageons-nous pour des vacances sans excision».

Dans son intervention, Sanaba Kaba, ministre de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance dira que la saison des pluies, qui coïncide généralement avec les vacances scolaires, constitue malheureusement un  mauvais moment pour observer des scènes d’excision massive des jeunes filles à travers le pays. Selon elle, cette pratique peut avoir des graves conséquences  sur la vie et la santé de celles-ci conduisant dans certains cas le décès des victimes. C’est pour quoi son ministère a initié depuis 2013 dans son programme commun avec ses partenaires, l’organisation d’une nationale envi de conscientiser les populations pour l’abandon de la pratique des mutilations génitales féminines et le mariage précoce.

De son côté, le président de la cérémonie, le première ministre, chef du gouvernement, Mamady Youla, sollicitera le concours de chacun et de tous pour l’abandon des mutilations génitales féminines. « Cette situation nous interpelle tous, car il est inadmissible qu’encore au 21 siècle 97% des femmes en Guinée subissent cette coutume qui affecte la santé et le bien-être de nos concitoyennes ceci au mépris des dispositions l’égale qui les protège contre cet abus ».

Pour clore, Mamady Youla indiquera qu’il est évident que l’éradication de ce phénomène passe nécessairement  par la coordination des efforts de l’ensemble des acteurs. Donc il invite chacun de jouer son rôle pour mettre fin à cette pratique.

Hassan Housseïn 621 222 762

Be the first to comment on "Guinée : La campagne nationale pour l’abandon des mutilations génitales féminines lancée ce mercredi à Conakry."

Leave a comment

Your email address will not be published.


*