CONAKRY- Les dix huit agents de sécurité de la formation politique dirigée par l’ancien Premier Ministre Cellou Dalein Diallo pourraient être libérés dans les prochaines heures

CONAKRY- Alors qu’une procédure judiciaire est déjà enclenchée contre Ousmane Gaoual Diallo, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée pourrait bientôt se frotsecurite_ufdgter les mains dans un autre dossier., a appris Africaguinee.com.

L’information a été donnée ce Mercredi 3 août 2016 par les avocats de la défense dans cette affaire portant sur l’assassinat du journaliste El hadj Mohamed Koula Diallo.

‘’ Effectivement le verdict est tombé et l’ordonnance du juge d’instruction a été confirmée. Il a été ordonné leur libération immédiate s’ils ne sont retenus pour autres choses’’ s’est réjouit Maitre Salifou Béavogui membre du collectif des avocats de l’UFDG.

‘’ Comme c’est le parquet qui exécute les décisions on attend. L’ordonnance du doyen des juges a quand même été confirmée. En principe quand une décision est rendue, elle doit être immédiatement exécutée. Mais nous nous réjouissions qu’assez de personnes soient sorties hier (Mardi 02 Août)’’ a indiqué notre interlocuteur qui a requis l’anonymat.

Au niveau de la partie civile, on apprend la nouvelle avec beaucoup plus d’étonnement d’autant plus selon elle, il n’y aurait pas eu d’audience confrontant les deux parties.

Au Parquet Général également, on dit que ne pas être informé de la nouvelle.  Cependant une source nous a précisé que le parquet a déjà déposé sa réquisition et que l’audience à la chambre d’accusations se fait en toute indépendance. C’est à dire que la présence des deux parties n’est pas obligatoire. Si un arrêt de libération est tombé, il revient au parquet Général de procéder à la libération s’il n’y a pas un appel à la Cour suprême, nous confié notre source.