MAROC : Les étudiants boursiers de la Guinée de 2015 sont abandonnés par l’Etat.

L’information vient d’une source sure, il y a presqu’un an, les étudiants boursiers guinéens de 2015, sont en train de vivre un véritable calvaire au Royaume Chérifien. Depuis qu’ils ont quitté le pays en mois d’octobre dernier, jusqu’à présent aucun boursier de 2015 n’a reçu 1 franc de l’Etat guinéen.

« Mais le calvaire de ces  étudiants a d’abord commencé depuis Conakry, quand l’Etat guinéen a demandé aux parents de tous ces étudiants de débourser un montant de cinq millions cinq cent mille franc guinéen (5.500 000 GNF) pour les frais de passeports et de billet pour le Maroc. Parmi eux, certains n’ont pas pu venir au Maroc, par le manque de moyens » a affirmé notre source.

Selon la même source, l’Etat guinéen avait promis de rembourser aux parents les 5. 500 000GNF qu’ils ont payé comme frais de voyage, mais depuis lors rien n’a été fait. « Pour un premier temps, on nous a dit que c’est le ministère du budget qui doit rembourser ces frais et aujourd’hui ce ministère aussi dit que c’est la présidence qui doit s’occuper de ce problème et d’ailleurs, l’argent se trouve déjà labà. Aujourd’hui, nous ne savons pas où est la vérité dans cette affaire ? a martelé notre source.

Actuellement, ces étudiants se contentent seulement de la prime que les autorités marocaines leurs accorde à chaque 2 mois et surtout du soutien des pauvres parents qui sont en Guinée, avec la conjoncture économique actuelle du pays.

Affaire à suivre

Hassane Housseïne 621 222 762