Guinée : Manifestations annoncées par l’opposition, les opérateurs économiques s’inquiètent.

Le président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA), Chérif Abdallah a exprimé l’inquiétude des opérateurs économiques par rapport aux manifestations annoncées par l’opposition républicaine à partir du 04 août prochain. Selon lui, toutes les manifestations précédentes en Guinée, les opérateurs économiques ont toujours été victimes de pillages et vandalisme et ils n’ont jamais été dédommagés.

Dans son intervention sur les ondes d’une radio de la place, Chérif Abdallah dira que les opérateurs économiques sont libres, donc personne ne peut leur imposer d’ouvrir les boutiques et magasins pendant les manifestations. « On ne dit pas de fermer ou d’ouvrir, c’est des hommes avertis. S’ils trouvent que l’environnement est bon, ils sont là, mais s’ils ne sont pas rassurés, ils ne se sentent pas en sécurité qui va leur demander d’ouvrir leurs magasins ? S’ils sont victimes de vandalisme ou de pillages, personne ne va les dédommager, qui va le faire ? Il faut être fou pour le faire» a souligné le président du GOHA.

Sur la même lancée, Chérif Abdallah demande à tous les opérateurs économiques, si les manifestations commencent, de bien observer l’environnement et agir conséquemment.

Pour finir, le président du GOHA dira que les autorités compétentes ont négligées le problème de dédommagement des opérateurs économiques pour les pillages dont ils ont été victimes lors des manifestations précédentes.

Hassane Housseïne