Guinée : 172 guinéens rapatriés de la Libye regagnent Conakry.

Ils sont tous jeunes ressortissants guinéens dont une femme et son enfant rapatriés de la Libye. Arrivés à Conakry dans la soirée ce jeudi, 14 juillet 2016, ils ont été accueillis à la maison des jeunes de Matam par des cadres de l’Administration du Territoire, des Affaires Etrangères et ceux du ministère de la Jeunesse.

Ce vendredi, 15 juillet 2016, dans les environs de 17heures, ces jeunes ont reçu la visite de Moustapha Naïté, ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune. Il a d’abord donné la chance au porte-parole de ces jeunes rapatriés pour connaître leurs mésaventures et aussi ce qu’ils attendent de l’Etat guinéen.

Après avoir raconté les difficultés rencontrées pendant leur séjour en Libye, le porte-parole du groupe, Alpha Oumar Koumbassa dira qu’il y a plus de 2.000 guinéens en Libye, dont la majorité est détenue dans les différentes prisons du pays et d’autres se trouve dans le centre de l’OIM. Selon ces jeunes, chacun d’eux a donné au moins plus de 10 millions de franc guinéen à un réseau leurs faire traverser en Italy via Libye, mais très malheureusement beaucoup ont été bloqués en Libye dans un calvaire total. Donc ils ont sollicité que l’Eta guinéen œuvre pour que les ressortissants guinéens qui sont encore en Libye puissent regagner la Guinée plus vite que possible. Ils ont aussi demandé au gouvernement de leurs aider pour faciliter leurs insertion.

En réponse, le ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune a  d’abord demandé aux jeunes rapatriés de constituer un groupe pour porter plainte contre les éléments de ce réseau qui se trouvent en Guinée et il a même exprimé la volonté de l’Etat guinéen de leurs accompagner en prenant des avocats pour eux. Le ministre a aussi sollicité que ces jeunes passent dans les différentes universités de la place afin de sensibiliser d’autres jeunes qui veulent emprunter le même chemin pour partir en Europe. En fin, il dira que le chef de l’Etat est déjà au courant de l’arrivée de ces jeunes et dès le lundi prochain, l’Etat guinéen va commencer les démarches pour faciliter le retour de ses compatriotes qui sont encore en Libye.

Hassane Housseïne