Guinée : les manifestations annoncées par l’opposition, le porte-parole du gouvernement parle d’une fuite en avant.

Sur les ondes d’une radio de la place, le porte-parole du gouvernement, Albert Damanta Camara a affirmé le week-end dernier que les manifestations annoncées par l’opposition après le Ramadan est une fuite en avant. Pour lui, ce ne sont pas les manifestations qui peuvent résoudre la crise qui traverse le pays.

Parlant de la diminution du prix du carburant à la pompe, Albert Damanta Camara précise que le gouvernement est en négociations avec des partenaires sociaux pour trouver une solution adéquate.

«Demain ils vont demander la baisse du prix du pain, demain ils vont demander qu’on fasse une route de tel côté. Il faut savoir qui est aux commandes de ce pays, je crois qu’exiger d’un gouvernement  qui prenne des mesures qui relèvent de sa compétence, on glisse dangereusement vers un glissement du pouvoir d’un côté vers l’autre, je crois qu’il faut être raisonnable ».

Pour terminer, le porte-parole de gouvernement dira que son gouvernement ne peut pas permettre à l’opposition de lui dicter ce qu’il doit faire. « Sachant que nous sommes est sur un programme bien précis. Nous sommes en train de relever un pays qui a souffert longtemps d’Ebola » a conclut Albert Damanta Camara.

Hassan Housseïn 621 222 762

Be the first to comment on "Guinée : les manifestations annoncées par l’opposition, le porte-parole du gouvernement parle d’une fuite en avant."

Leave a comment

Your email address will not be published.


*