L’ambiance du marché de Madina à quelques jours de la fête de Ramadan.

13528718_1072555622799912_955004328789319456_n

Ce lundi 27 juin 2016, une ambiance exceptionnelle a été constatée par bcmédia au grand marché de Madina. Vendeurs, acheteurs et aussi voleurs envahissent le marché pour les préparatifs de la fête de Ramadan. Les gens se bousculent, se piétinent sans se rendre compte, des cris par ci et là, mais pas de plainte, car chacun est pressé de traiter ses affaires plus vite que possible pour regagner chez soi.

Malgré cette ambiance, les acheteurs parlent de la cherté des prix des articles d’un côté et de l’autre, les vendeurs pointent du doigt l’Etat guinéen qui a augmenté la taxe. Rencontrés, certains citoyens témoignent.

Mahawa Camara, acheteuse : « je suis la mère de 5 enfants et aujourd’hui je me demande que faire bientôt la fête de Ramadan ? Je suis venue à Madina pour payer les habits de fête pour mes enfants, mais les choses sont trop chères. J’ai sillonnée presque tout le marché, oui il y a des belles choses, mais avec la conjoncture économique actuelle, si les prix sont encore élevés, ce qui veut dire beaucoup de parents ne pourront pas payer d’habits pour leurs enfants. Je suis venue avec l’intention de payer les habits pour tous mes 5 enfants, mais finalement je suis obligée de pays pour les 3 les plus petits, car les choses sont chères et l’argent que j’ai ne suffit pas du tout ».

Thierno Mamadou Bah, vendeur : « j’ai une boutique et je vends des habits, des chaussures et des casquettes. Dans ces jours ci le marché est très fréquenté, mais peu de clients osent acheter des articles dans les boutiques. Ils disent que les prix sont chers dans les boutiques, alors qu’ils oublient la taxe que l’Etat nous impose, sans tenir compte le frais  de loyer de la boutique à la fin de chaque mois. Donc par jour je peux avoir plus de 30 personnes viennent dans ma boutique pour demander les prix, mais sur 30, seulement 3 clients peuvent payer avec moi, tout le reste me dit que c’est chers».

Fatoumatou Bangoura, vendeuse : « Comme tu vois, je vends des habits, des chaussures, des ceintures, des paires de lunettes pour enfant. C’est les préparatifs de la fête de Ramadan, donc il y a beaucoup de clients. Actuellement je peux vendre jusqu’à 1 million de franc guinéen par jour. Nous à Avaria, nous avons beaucoup de clients, car nous vendons de belles choses à bas prix, c’est pour quoi vous voyez une foule à Avaria que dans les autres centres du marché de Madina. Mais dans la foule, il y a aussi des personnes qui profitent pour voler les biens des autres. Donc il faut faire beaucoup attention, car s’il y a de foule à Madina, surtout l’approche des fêtes, est aussi le moment opportun pour des voleurs.

Hassane Housseïn 621 222 762

Be the first to comment on "L’ambiance du marché de Madina à quelques jours de la fête de Ramadan."

Leave a comment

Your email address will not be published.


*