Handball : la construction d’un gymnase de 700 places lancée au stade du 28 septembre

Deux ministres du gouvernement guinéen et les dirigeants de la fédération guinéenne de handball ont procédé ce samedi au lancement des travaux de construction du gymnase du handball, d’une capacité de sept cent places assises, a-t-on constaté dans l’enceinte du stade du 28 septembre de Conakry.

Outre la délégation gouvernementale, comprenant les ministres Domani Doré des sports et Moustapha Naité de la jeunesse, cette cérémonie a mobilisé le commissaire Mamadouba Paye Camara, président du handball guinéen, entouré de tous ses collaborateurs, Petit Sory, ancienne gloire de Hafia 77 et aussi directeur du stade, Naby Camara du comité olympique, les sportifs et les imams.

En introduction, le chargé de communication de la fédération du handball guinéen, a annoncé que ce gymnase de 700 places, sera construit sur fonds propre de son institution pour une durée de dix mois.

En plus des compétitions de handball, il a annoncé que ce gymnase multidisciplinaire est conçu pour entre autres servir à la pratique d’autres disciplines comme le Basketball, le  volley-ball et le tennis.

Dans son discours, le directeur de la jeunesse de Dixinn s’est réjoui de la construction de ce gymnase dans la mesure où, dit-il, sa commune souffre de manque de lieux de loisirs. C’est pourquoi, il a exhorté les autres disciplines à emboîter le pas au handball guinéen pour occuper la jeunesse.

Dans le même ordre d’idées, le patron du handball guinéen a dit que le jour de sa prise de fonction, il avait promis de servir le sport et non s’en servir, tout en égrenant pris un certain nombre de promesses.

Quatre ans après, comme pour lier l’acte à la parole, le commissaire Paye Camara a indiqué qu’en plus du siège et du bus de son institution, son équipe lance les travaux de construction de ce gymnase pour combler le vide en matière d’infrastructures d’un côté et de l’autre, motiver les sportifs.

Pour toutes ces raisons, le patron du handball guinéen a sollicité l’implication et la participation de l’Etat guinéen et des partenaires. Il saluera de passage l’action française qui a posé les premiers jalons.

En réponse, le ministre Domani Doré des sports a félicité l’équipe de Paye Camara, qui fait de la promotion de la jeune fille. « Ce gymnase ne va pas combler le vide, certes, mais c’est un exemple à suivre ».

Poursuivant, Mme Domani Doré a affirmé que cette jeune fédération lui donne l’envie de travailler à travers ses actes. C’est pourquoi, elle a souhaité participer à l’inauguration du gymnase à la date indiquée.

Après les discours, les deux ministres et Paye Camara ont procédé à la pose première pierre de ce bijou.